Aller au contenu
  • ActualitĂ©s

Marque employeur, une marque comme les autres ?

  • 26/04/2023
  • 2 min
Résumé

👉 Comment se poser les bonnes questions et mettre en place la démarche qui saura rendre votre marque employeur performante.

A chaque rendez-vous, lorsque nous rencontrons une entreprise, c’est la même histoire : « on n’arrive plus à recruter ». Alors bien sûr les raisons sont diverses, entre la spécificité des métiers, la surenchère des salaires liée à la compétition entre employeurs, la faible densité du bassin de population ou encore l’aspiration à devenir indépendant, refusant de fait le statut de salarié. Il apparaît que le rapport de force entre les employeurs et les talents s’est clairement inversé. Aujourd’hui, c’est le collaborateur qui a la main et qui décide, parfois pour quelques euros de plus, de prendre la tangente et de voguer vers d’autres aventures professionnelles. Dès lors l’entreprise se questionne et se demande bien quelles pourraient être les recettes permettant de retenir ses collaborateurs ou d’en attirer de nouveaux.

Evidemment, il n’y a pas de recette miracle. Pour autant, cela fait maintenant quelques années que nous accompagnons les entreprises sur ce chemin de l’attractivité et au cours de nos pérégrinations, nous avons pu nous construire quelques convictions fortes :

Le collaborateur est une cible de communication, au sens noble du terme.

C’est une des conséquences de l’inversion de ce rapport de force, le collaborateur dispose de son libre-arbitre et exploite à fond les possibilités de son contrat et du droit du travail. A ce titre, il se comporte parfois comme un consommateur : il a des besoins, des attentes et des aspirations qu’il convient de bien appréhender et de bien connaître si l’on veut, sinon adapter, au moins faire concorder son offre avec ces exigences. Bref il s’agit d’étudier sa cible !

Etablir la proposition de valeur de sa marque employeur définit son positionnement.

Nous l’avons particulièrement vérifié sur des métiers en forte tension, ceux dont les postes disponibles ne trouvent pas preneurs, par désintérêt comme certains conducteurs de ligne ou encore parce que les talents sont sur-sollicités comme les techniciens de maintenance dans le monde industriel. Cela conduit par exemple à transformer le poste de travail ou à introduire une logique de gamification : l’opérateur gagne des points, franchit des paliers et obtient des badges. Une bonne proposition de valeur de sa marque employeur nous assure d’être à la fois pertinent et créatif.

Redonner le sens de son travail pour une plateforme de marque employeur complète.

Cela revient à bien faire comprendre la raison d’être de l’entreprise, afin que chacun se sente investi d’une mission bien plus grande que sa propre activité quotidienne. Prendre conscience d’être un contributeur de cette mission génère de l’engagement et transforme l’état d’esprit du collaborateur : il fait partie d’un grand tout et sa propre contribution est un maillon essentiel non seulement de la bonne marche de l’entreprise, mais également du rôle que l’entreprise joue dans notre société. Ainsi, le collaborateur sait la raison qui le pousse à se lever le matin. Ainsi, le talent sait les raisons qui le poussent à rejoindre cette entreprise.

Raconter de belles histoires, comme autant de preuves.

Une marque employeur se façonne et se donne à voir et à comprendre. En la matière, plus que jamais, c’est ce qu’on fait qui est communicant. Il s’agit de montrer les métiers, d’en parler, de les mettre en perspective. Il s’agit de montrer les équipes et l’ambiance qui règne dans l’entreprise. Il s’agit de parler des projets et des enjeux qui traversent l’entreprise. Faire preuve de transparence et d’authenticité dans ses prises de parole est la bonne façon d’entrer dans les conversations, de générer de la fierté d’appartenance et se montrer digne de confiance.

Façonner sa marque employeur n’est certes pas une science exacte. En revanche, il est possible d’aller chercher des résultats, de limiter les départs et d’attirer les bons profils pour peu que l’entreprise remette en question un certain nombre de principes hérités d’une période, pas si lointaine, où l’employeur imposait et fixait seul les conditions de travail. C’est à travers une approche en profondeur, qui implique très largement au-delà du seul DRH, que l’entreprise peut se rendre attractive, aussi bien pour ses collaborateurs transformés en ambassadeurs dans les dîners en ville, que pour ses futurs collaborateurs, convaincus de son engagement.

Guillaume Vigouroux,
Co-fondateur de Marsatwork et associé en charge des stratégies

 

 

Parlons ensemble de l’attractivitĂ© de votre entreprise

DĂ©couvrez notre offre marque employeur